dimanche 9 février 2014

Black Widow #1 : un démarrage en fanfare

Oui, même chez la multinationale Marvel, sur le démarrage d'un titre solo consacré à un personnage relativement important (parce qu'elle est dans LES FILMS...), on peut avoir de bonnes surprises et sortir un peu du ronron mainstream.
La paire Nathan Edmondson / Phil Noto fait merveille, à vrai dire surtout Phil Noto qui nous livre un numéro magnifique. Le scénario est un peu convenu autour d'un thème bad ass / espionne / passé trouble, mais la narration est bien enlevée et pas ennuyeuse pour 2 sous.



Ce qui soulève l'enthousiasme ce sont les dessins de Noto, qui nous livre en une vingtaine de planches un véritable florilège : des splash pages affolantes, une narration ultra maîtrisée, des visages magnifiques, un sens du détail poussé, une colorisation originale et  très convaincainte (à vrai dire, il fait tout lui-même, dessin, encrage, couleur).
Le seul risque, c'est qu'il ne tienne pas la cadence d'un numéro par mois; pour le reste, c'est un ultra buy !

1 commentaire: